Pianiste français né en 1990 et grandi à Toulouse, Amaury Faye est actuellement installé à Bruxelles après un séjour à la Berklee à Boston d'où il ramena en 2015 un Berklee Jazz Performance Award. L'année suivante, la victoire au Tremplin Rézzo Focal Jazz à Vienne lui offrit les moyens d'enregistrer le présent album, que l'on opposera à ceux qui considèrent l'art du trio comme parvenu à une impasse. La lente et complète assimilation d'influences successives, de Garner à Mehldau en passant par Bill Evans et une longue complicité avec le bassiste Louis Navarro y sont remises en jeu par le batteur Théo Lanau, plus investi dans les musiques improvisées. Le résultat, sans une once d'effets, ni d'électronique, dégage une fraîcheur totalement dénuée d'apprêt - à commencer par celle des sonorités individuelles - et une décontraction réjouissante dont résulte ici et là un solo éruptif autant qu'inattendu. Dans Journey To The East Coast, on entend Brad Mehldau dans l'intrication des mains ou les harmonies, tandis que Clearway Street joue de l'opposition entre partie très rythmique à la syncopation ciselée et une autre plus mélodique à la limite de la dissonance.

Après Viennes, Vannes, Avignon et avant une mini-tournée au Canada, ce trio est programmé ce 4 Août à l'Astrada de Marciac, puis au Sunside en septembre. Il est urgent d'aller le découvrir.

Vincent Cotro

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter d'Amaury pour recevoir ses actualités par mail.

© Amaury Faye - Website by Lancer Un .Site - Mentions Légales